De l’impact du loup sur les plantes…

Source / résumé

Le retour du loup peut avoir des effets en cascade qui concerne les communautés végétales. C’est ce qui vient d’être démontré aux États-Unis (Callan et al. 2013) : les loups réduisent l’impact local du pâturage par les cervidés. L’étude décortique les variables explicatives et les échelles spatiales pertinentes pour analyser le phénomène.

Pensez à lire notre avertissement !

Références :

Callan, R. et al. 2013. Recolonizing wolves trigger a trophic cascade in Wisconsin (USA). – Journal of Ecology 101: 837–845.