Biogéographie : tentative d’unification des théories

Source / résumé

Cet article (Rosindell and Harmon 2013) présente une tentative d’unification de deux théories de la biogéographie (biogéographie insulaire (MacArthur and Wilson 1967) et théorie neutre de la biodiversité (Hubbell 2001) ) en utilisant un modèle écologique neutre pour étudier les taux d’immigration et d’extinction insulaires. Un des résultats mis en avant est l’importance de l’abondance des espèces comme indicateur des taux d’extinction / immigration : la richesse seule est insuffisante.

Pensez à lire notre avertissement !

Références :

Hubbell, S. P. 2001. The Unified Neutral Theory of Biodiversity and Biogeography (MPB-32). – Princeton University Press.
MacArthur, R. H. and Wilson, E. O. 1967. The theory of island biogeography. – Princeton University Press.
Rosindell, J. and Harmon, L. J. 2013. A unified model of species immigration, extinction and abundance on islands. – Journal of Biogeography 40: 1107–1118.

Les rencontres R

Les deuxièmes rencontres R vont se tenir à Lyon les 27 et 28 juin 2013. Le programme est disponible et même si l’on n’est pas fou de statistiques, il mérite un coup d’œil. En effet, si R est LA plateforme libre de programmation statistique, au travers de cet outil de nombreux sujets sont abordés qui vont de la cartographie à la vision des couleurs ! Cela traduit bien la diversité incroyable des outils disponibles dans ce logiciel pour manipuler des données (ce qui dépasse le cadre strictement statistique). A découvrir donc pour ceux qui ne connaissent pas : les résumés sont déjà disponibles et il y en a vraiment pour tous les goûts.